Fatigue à cause du décalage horaire : 5 conseils pour y remédier

Fatigue à cause du décalage horaire : 5 conseils pour y remédier

Si certaines personnes supportent sans mal les voyages en avion et les changements d’horaire, ce n’est pas le cas de tout le monde. Pour ma part, je sors toujours d’un vol long-courrier comme si je n’avais pas mangé et dormi durant une semaine, un vrai zombi quoi. C’est encore plus la cata quand il faut s’adapter aux horaires locaux, enfin, jusqu’à ce que je trouve comment faire pour ne plus avoir ce genre de souci. Ne vous en faites pas, c’est journée partage aujourd’hui, aussi voici quelques secrets.

Se préparer avant le voyage

             Si vous décidez de vous rendre dans un pays qui décale votre rythme de plusieurs heures, je vous conseille de vous habituer à ces changements bien assez tôt. Aussi, en fonction de l’endroit où vous vous rendez, vous allez régler votre réveil en faisant comme si vous étiez déjà là-bas, deux trois ou quatre heures c’est selon. Le réveil sonne, vous vous réveillez.

             Je vous conseille de vous activer à vous préparer, comme à prendre une douche par exemple, à choisir vos vêtements à ranger votre sa.  Ne vous habillez pas cependant, retournez vous coucher et remettez le réveil à l’heure habituelle.

             Avant votre départ, prenez le temps de bien vous reposer, car faire un voyage en étant crevé vous conduira à être deux fois plus crevé, la position assise ne favorisant pas toujours le repos.

Rester sage durant le vol et bien apprécier l’arrivée

             Durant votre vol, je suis sur que vous allez avoir tendance à vouloir boire une petite boisson alcoolisée. C’est une très mauvaise idée, car cela risque de vous mettre dans une étape bien pire quand vous débarquerez dans la destination que vous avez choisie. La gueule de bois n’a jamais été une partie de plaisir et être déshydraté en plein vol, c’est moche. Buvez de l’eau, c’est bien mieux.

Une fois que vous débarquez sur les lieux de vos vacances, je vous conseille de profiter du soleil autant que vous pouvez. Le soir, vous verrez que vous vous endormirez plus facilement. Je vous recommande aussi de bouger autant que vous pouvez vous enlever le stress et les tensions accumulées durant votre vol, cela vous libèrera.

1 Comment

  1. Moi je choisis toujours des vols qui arrivent, de nuit peu importe où je vais. Je me force à dormir, sans somnifère bien sûr et je me réveille un peu flou oui, mais pas trop fatiguée. Mais bon, c’est la cata quand on se retrouve près de gens bruyants dans l’avion pour se reposer.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *